Actualités

19 Sep 2016

Curcuma

En ce mois de Septembre, zoom sur le Curcuma.

Appelé également Safran de l’Inde, le curcuma est originaire d’Asie. Nous en consommons le rhizome, c’est à dire la partie souterraine de la plante, qui sera séchée avant d’être réduite en poudre.

Cette plante est appréciée non seulement pour ses nombreuses vertus sur notre santé (acné, digestion, cerveau…), mais aussi pour les saveurs et les couleurs qu’elle apporte en cuisine. Elle est à la base de nombreuses préparations comme le curry ou le colombo.

A l’occasion, nous vous proposons une recette de houmous au curcuma :

Ingrédients:

300 grammes de pois chiches cuits et égouttés dont vous aurez gardé un peu d’eau (pour une recette rapide utilisez des pois chiches en conserve)

1 belle gousse d’ail

2 à 3 cuillères à soupe de Tahin (purée de sésame)

Jus d’un demi citron

10 cl d’huile d’olive, en ajouter jusqu’à ce que la texture convienne. Vous pouvez également remplacer par de la crème de soja pour quelque chose de plus léger et onctueux.

Sel et poivre

2 à 3 cuillères à café de curcuma

Préparation:

Commencez par mettre les pois chiches dans le récipient de votre appareil, puis mixez délicatement avec un peu d’eau de cuisson.

Ajoutez l’ail, le tahin, le jus de citron,les épices, et mélangez à nouveau. Versez progressivement tout en continuant de mixer l’huile d’olive et/ou la crème jusqu’à obtenir la texture souhaitée.

Dégustation:

Décorez d’un peu de persil et de piment.

On appréciera ce houmous sur des toasts en apéritif, pour ytremper des crudités, ou dans un sandwich de pain libanais.

25 Apr 2016

La Marseillaise

Aujourd'hui nous vous emmenons en visite à Marseille!

Marseille Provence d'antan

Marseille, une cité vieille de 2600 ans, peuplée depuis la préhistoire, colonisée par les phocéens, puis les grecques et les romains. Pilier de la culture Française, véritable repère provençal, cette ville ne cesse d'étonner entre ses quartiers populaires, ses musées et son histoire. Elle stimule nos sens, émerveille notre vue avec ses monuments, fait frémir nos papilles de sa cuisine locale...

Marseille, c'est la ville idéale pour déambuler: le Vieux Port, la Canebière, le marché du Centre Bourse, la rue de la République et les immeubles Haussmanniens... Au Panier nous retrouvons de jolies ruelles, où les artistes ont aménagé leurs ateliers. On prendra plaisir à se restaurer au Cours Julien ou vers La Plaine, où il fait également bon sortir le soir. Pour se reposer, le Parc Borely est un bel éden avec sa roseraie et son petit lac. Pour une virée shopping on appréciera Les Terrasses du vieux port qui offrent également une vue imprenable sur la Méditerranée.
Et pour les points culturels, le MuCEM propose des expositions variées et une collection de qualité, son architecture vaut également qu'on s'y attarde. Historiquement parlant, on n'oubliera pas de monter en haut de Notre Dame de la Garde, se promener vers le Fort St Jean, et apprécier la façade du théâtre de La Criée.

On se délectera d'une bouillabaisse ou de pieds-paquets, et en cas de "fringale", on grignotera de la fougasse ou des navettes. Pour l'apéro, quelques toasts d'anchoïade ou de poutargue accompagnés d'une boisson anisée.

Marseille Provence

Chez Provence d'Antan nous avons voulu recréer cette ambiance, la saveur d'un Pastis, mais sans alcool! Notre tisane Marseillaise est à boire chaude comme froide pour revivre les souvenirs d'une journée de promenade estivale à la cité Phocéenne.

Composée d'anis, de badiane, de fenouil et de réglisse, en plus d'être rafraichissante vous apprécierez sa vertu digestive.

24 Mar 2016

L'aïoli provençale

L'aïoli est une sauce traditionnelle provençale. Elle se déguste autour d'un repas convivial, à manger chaud ou froid.

Elle accompagne généralement des poissons cuits au court-bouillon comme le cabillaud, la morue, le colin, la lotte, ou encore le saint-pierre, le thon....

Quant aux légumes, ils seront crus ou cuits à la vapeur. On privilégiera pommes de terre, poireaux, carottes, haricots verts, choux-fleurs, courgettes...

On peut également y ajouter des oeufs durs, ou des fruits de mer (calamars, poulpes, moules, crevettes, etc).

aioli provençale provence cuisine ail provencale provencal

Voici donc la recette de cette sauce si atypique:

Ingrédients:

- 12 gousses d'ail

- 1 jaune d'œuf cru (2 si plus de 6 personnes)

- une pincée de fleur de sel

- huile d'olive

Préparation:

Traditionnellement l'aïoli se prépare dans un mortier, avec un pilon, généralement en bois d'olivier.

Peler et piler les gousses d'ail en purée. Ajouter la fleur de sel puis le jaune d'oeuf, et mélanger.

Verser en fin filet l'huile d'olive en prenant soin de toujours remuer dans le même sens. Continuer jusqu'à obtenir la quantité voulue.

Votre pommade est prête. Réservez-la au frais jusqu'au repas.

Les indispensables:


18 Mar 2016

Pâques en Provence

La Provence, c’est le pays des cigales, des santons, de la farandole… une région chargée de tradition et d’histoire.

Et même si nous adorons les oeufs en chocolat, il est toujours agréable de se remémorer nos coutumes.

Les Rameaux :

La fête des Rameaux se déroule le dernier Dimanche avant Pâques. C’est une cérémonie joyeuse au cours de laquelle, en Provence, une branche d’olivier ou de laurier sera accrochée dans la maison pour apporter bonheur et fertilité.

Un rassemblement autour d’un repas convivial est de rigueur : on favorisera les poissons, frais ou fumés, accompagnés de légumes secs comme les pois chiches.

Vendredi saint :

En Provence il est coutume de manger un aïoli en ce vendredi.

Dimanche de Pâques :


Autrefois les œufs récoltés le Vendredi précédent Pâques avaient la réputation de pouvoir être conservés sans se gâter, et même de protéger les familles. Ils n’étaient en revanche pas consommé avant le jour de Pâques : on les mangera durs ou intégrés à une brioche de fêtes. Parfois les enfants étaient chargés d’aller les offrir dans le village aux personnes que l’on souhaitait remercier.

Traditionnellement la famille est rassemblée autour d’un repas à base d’agneau (roti, gigot, épaule ou carré), le tout garnie de légumes nouveaux et d’ail et accompagné du pain pascal à l’anis.

Lundi de Pâques :

Le pique-nique est de rigueur si la météo le veut bien. Seront dégustés : les œufs durs déguisés, ou des omelettes froides, avec des pommes de terre bouillies et des pousses d’épinards.

Le Campanile, les navettes, gimblettes ou croquets finiront le repas.

Sans oublier les oeufs en chocolat!

Retrouvez toutes nos recettes de Pâques dans l'onglet "recette" du site ou en cliquant ici !

23 Dec 2015

L'hiver, changez d'univers

L'équipe Provence d'Antan vous souhaite un Joyeux Noël.

Soyez créatifs pour vos plats de Noël. Laissez votre esprit s'ouvrir aux senteurs, aux couleurs, aux saveurs.


Nous vous souhaitons beaucoup d'innovation et de succès dans vos recettes.

Une astuce pour préparer son Foie Gras à Noël :


Lobe(s) de foie gras de canard : 1 pièce(s)

Fleur de sel piment d’Espelette : 7 g

Moulin à poivre : 1 g

Mélange 5 épices : 1 g

Porto blanc : 3 cl

Lait 1/2 écrémé : 20 cl

Eau: 20 cl



Préchauffer le four à 160 °C (th. 5).

Préparer l’assaisonnement du foie gras en mélangeant le sel, le poivre et les 5 épices.

Sortir le foie gras du réfrigérateur 1 h avant de le travailler et le mettre à dégorger dans un mélange de lait et d’eau

(pour les plus sanguins). Séparer les 2 lobes. Pour le gros lobe, l’ouvrir en 2 avec les doigts dans le sens de la longueur,

tout en écartant le foie gras sur les bords. Enlever la veine principale en forme de Y en partant de la base du foie,

et finir avec le 2eme veine qui se trouve sous le premier.

Pour le sous-lobe, les 2 veines sont également l’un au-dessus de l’autre, mais en forme de X. Progresser de la même manière

que pour le premier lobe.

Assaisonner les lobes de foie avec 16 g d’assaisonnement au kilo, soit environ 8 g par lobe. Laisser l’assaisonnement se dissoudre

sur le foie en utilisant le porto blanc. Laisser mariner de 20 à 30 minutes selon la force souhaitée.

Tasser les lobes dans la terrine et les cuire au bain-marie dans un four à 160 °C pendant 20 à 30 min environ.

La température à coeur du foie gras doit atteindre 50°C.

Vérifier la cuisson avec la pointe d’un couteau, qui doit être tiède au toucher. Laisser ensuite refroidir à température ambiante,

enlever la graisse et laisser refroidir complètement au réfrigérateur en disposant un poids sur le foie.

Lisser le foie et faire couler la graisse filtrée dessus. Conserver idéalement 5 jours pour maturation avant de consommer.



Et surtout n'oublier pas les infusions après le repas, qui seront vos meilleures alliées.


Contact


contact@araquelle.com
ARAQUELLE SAS
DOMAINE DE L’HÉRITIÈRE - RUE DE LA ROUBINE
13116 VERNEGUES / CAZAN EN PROVENCE